Le Syndicat Mixte Ouvert Sud THD

Le Syndicat Mixte Ouvert SUD THD est né, fin 2012, de la volonté commune de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et des Départements des Alpes de Haute-Provence et des Hautes-Alpes qui ont décidé de créer conjointement un réseau d’initiative publique, complémentaire des déploiements pris en charge par les opérateurs privés.
En 2016, les départements des Bouches-du-Rhône et du Var ont décidé d’adhérer à SUD THD et de lui confier la mise en œuvre de leur réseau d’initiative publique visant un déploiement de la fibre optique sur leur territoire.

Une structure supra-départementale

SUD THD constitue l’outil de mise en œuvre opérationnelle de la politique régionale d’aménagement numérique visant à garantir un accès équitable des citoyens à la société de l’information, en luttant contre les risques de fracture numérique et en développant les usages et services du numérique. Les réseaux déployés par le SMO vont en effet permettre le renforcement des usages et services numériques à destination des populations et des entreprises, dans les domaines de l’enseignement, la santé, l’économie et le développement de l’emploi, le tourisme, la culture, la médiation numérique, l’administration électronique, la communication et les loisirs, etc.

Un outil de mutualisation

Initialement, SUD THD a pour principales missions de :

  • Porter la maîtrise d’ouvrage (fondement du L.1425-1) de projets publics sur des zones « complexes » et peu attractives pour les opérateurs.
  • Constituer un « guichet unique » sur une zone ayant atteint une taille critique minimale pour assurer plus facilement la commercialisation et/ou le co-investissement aux opérateurs des prises FTTH (Fibre optique à l’abonné)
  • Optimiser les financements nationaux, en présentant la cohérence régionale du projet à l’Etat pour solliciter les aides du Fonds pour la société numérique, et mobiliser également plus facilement les financements européens par l’implication directe de la Région
  • Mutualiser les efforts et les compétences (techniques, juridiques, économiques et financiers) à l’échelle de plusieurs territoires
  • Partager les risques techniques et financiers
  • Etc.